Formation L'actualité

2021: Workshop virtuel franco-japonais 27-30/09/2021

Cette année, le GIS Thermoélectricité et la Thermoelectric Society of Japan (TSJ) s’associent pour organiser un workshop franco-japonais virtuel sur la thermoélectricité. Ce workshop s’inscrit dans le cadre d’un projet International Emerging Actions (IEA/CNRS) coordonné par Emmanuel Guilmeau (CRISMAT) et Koichiro Suekuni (Univ. Kyushu), et du laboratoire de recherche international IRL LINK (CNRS-Saint-Gobain-NIMS). Ce workshop sera organisé sur 4 demi-journées (8h00-12h30) heure française pour tenir compte du décalage horaire. L’inscription est GRATUITE et ouverte à tous, enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, postdoctorants, doctorants, étudiants etc. Un site web va être mis en place très prochainement pour les inscriptions et soumission des résumés.

 

Lecture d'une publication récente


« Carrier Energy Filtering » 

Auteur du résumé: D. Berardan, Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay, Orsay

Au cours des dernières années, le concept de filtrage en énergie des porteurs de charge (« carriers energy filtering ») est devenu une stratégie à la mode pour l’optimisation de composés thermoélectriques, ce mot clef figurant dans plusieurs dizaines (voire quelques centaines) de publications, pour lesquelles les auteurs annoncent avoir amélioré le facteur de mérite de leurs matériaux par filtrage des porteurs de basse énergie. Cependant, dans la majeure partie de ces publications, aucune preuve expérimentale de cet effet n’est apportée. Pire, dans les quelques publications pour lesquelles des données sont apportées par les auteurs et censées prouver l’effet, ces données sont loin d’être totalement concluantes. Dans cet article, Lin et coll. prouvent sans ambigüité la présence d’un tel effet dans Mg3Sb2. Mais de manière plus intéressante, les auteurs montrent que l’amélioration du coefficient Seebeck peut s’expliquer en décrivant le matériau comme un composite et en introduisant un coefficient Seebeck d’interface, correspondant plus ou moins au coefficient Seebeck des joints de grain. Dans le cas de Mg3Sb2, une déplétion de porteurs aux joints de grains conduit à une augmentation simultanée de la résistance électrique et du coefficient Seebeck aux joints de grains par rapport à la matrice. En diminuant la taille des grains, la contribution relative des joints de grains augmente, conduisant à une hausse du coefficient Seebeck global. Par ailleurs, les auteurs montrent que l’ajout de nanoinclusions de graphène aux joints de grains permet d’augmente leur résistance thermique, ce qui conduit à une augmentation du gradient thermique au niveau des joints de grains et donc du potentiel électrique induit. Au-delà du cas particulier de Mg3Sb2, cette stratégie devrait donc pouvoir s’appliquer à tous les matériaux pour lesquels une déplétion de porteurs aux joints de grains est présente, ce qui se traduit par une dépendance du coefficient Seebeck à la taille des grains. Dans cette situation, le facteur de mérite ZT devrait pouvoir être amélioré en augmentant la résistance thermique aux joints de grains par l’ajout de nanoinclusions bien choisies.

[1] Y. Lin, et al., "Expression of Interfacial Seebeck Coefficient through Grain Boundary Engineering with Multi-Layer Graphene Nanoplatelets", Energy Environmental Science (2021), doi:10.1039/D0EE02490B

 

  Journées nationales en Thermoélectricité en 2021...


Du fait des incertitudes liées à la situation sanitaire, il n'est pas possible à l'heure actuelle de donner des informations quant à l'organisation et à la tenue des Journées Nationales de Thermoélectricité dans un futur proche. Rappelons que les JNTE 2020 qui devaient initialement se dérouler en novembre 2020 à l’Institut d’Electronique de Microélectronique et de Nanotechnologie (IEMN) à Villeneuve-d’Ascq et être organisées par Z. Bougrioua et ses collègues ont dû être repoussées. Nous vous transmettrons plus d'informations dès que possible.

 

ISBB2021, International Symposium on Boron, Borides and Related Materials

Le 21ème Symposium International sur le bore, les borures et les matériaux en lien avec le bore (ISBB2021, International Symposium on Boron, Borides and Related Materials) se tiendra en France, à Paris du 30 août au 3 septembre 2021 sur le campus Jussieu de Sorbonne Université. Depuis le premier symposium à New Jersey, USA, en 1959, ISBB s’est tenu presque tous les 3 ans.
ISBB est le symposium le plus important dans le domaine des études sur le bore et en couvre les aspects physiques, chimiques, la structure, la préparation, les nouveaux matériaux, ainsi que les applications du bore, des borures et des matériaux associés. Les nouvelles thématiques sont les nano-structures de bore à basse dimension, le borophène, les feuillets d’hydrure(s) de bore, les nanotubes et nanofils. Les applications médicales, notamment la thérapie par capture de neutrons par des atomes de bore pris en médicament, sont prévues. Enfin, en terme de matériaux pour l’énergie, on peut noter quelques études de matériaux riches en bore pour leurs propriétés thermoélectriques, ou pour le stockage de l’hydrogène. (informations et contacts).
 

business

Récemment Récemment

Newsletter édition du 26 Janvier 2021

(Télécharger la Newsletter au format PDF ici)

Journées nationales en ThermoElectricité, version 2020 en distanciel

Une journée virtuelle dédiée à la thermoélectricité s’est déroulée le 19 novembre 2020 (https://jvt-2020.sciencesconf.org). Elle a permis à des doctorants et post-doctorants de divers laboratoires français d’exposer leurs travaux de recherche. Cette manifestation a été suivie par une soixantaine de participants.

  Shantanu Misra cool lauréat du prix Coqblin 2020

   Cette journée fut également l’occasion de remettre le prix Coqblin, récompensant les meilleurs travaux sur la thématique « Thermoélectrique ». Cette année, le jury, composé de T. Caillat, Y. Grin et A. Pereira Gonçalves, a décerné le prix à Shantanu Misra (Institut Jean Lamour) pour ses travaux sur les chalcogénures à base de Te (SnTe et InTe). Encore toutes nos félicitations à Shantanu et à l’équipe nancéenne pour l’organisation de JVT 2020. Merci également à HotBlock OnBoard qui, cette année encore, a sponsorisé le prix Coqblin.

Scroll To Top